Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 21:30
Repost 0
Published by JiCé - dans Live
commenter cet article
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 19:40
Image and video hosting by TinyPic

Allez, je continue sur ma lancée, les concerts dont je n'ai pas conservé les tickets: Le Festival d'Elixir s'était tenu, cette année-là, à Plomodiern, dans le Sud Finistère. Mon frangin et moi, nous nous y étions rendu dans ma bonne vieille Renault 12 TL, la tente canadienne dans le coffre. L'affiche, plutôt alléchante avait tenu toutes ses promesses, jugez plutôt: il y avait les Bluesmen Luther Allison et Albert Collins, le Pub Rock tonique des Inmates et surtout de Wilko Johnson, l'ancien guitariste de Doctor Feelgood qui avait enflammé la foule, les californiens d'America, la légende hippy Country Joe McDonald, les brestois d'UB Time, Hazel O'Connor qui avait repris "Suffragette City" de Bowie et enfin Chris de Burgh. Grands souvenirs!

Repost 0
Published by JiCé - dans Live
commenter cet article
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 19:49


Un de mes tous premiers concerts, à Brest! Je ne me souviens même plus de la date (1979? 1980? 1981?).
C'était une soirée de Blues, organisée en plein air aux abords du Parc de la Penfeld.
Je me souviens juste d'une bonne soirée avec des légendes du Blues et du Rock'n Roll: Champion Jack Dupree, Memphis Slim et Chuck Berry!
Repost 0
Published by JiCé - dans Live
commenter cet article
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 19:07

Cliquez sur l'image

Bernard Lavilliers: On the road again

Je reprends une rubrique qui était très appréciée sur mon ancien blog:
les concerts auxquels j'ai assisté.
 Généralement, j'en conserve soigneusement les tickets mais il y en tout de même quelques uns que j'ai égarés. Je vais d'ailleurs commencer par ceux-ci, comme mon tout premier concert à Brest, au Parc de la Penfeld: Bernard Lavilliers.
En hommage à John Lennon, assassiné le jour même, il avait chanté "Imagine". 
Très bon souvenir!

Repost 0
Published by JiCé - dans Live
commenter cet article
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 19:13


Pour ce dernier jour du festival, je suis arrivé pilepoil pour le concert rafraichissant de Robin McKelle, sur la « Scène de la Cascade ». Accompagnée d’excellents musiciens, cette jeune femme toute simple a illuminé de sa voix chaleureuse et Bluesy, un répertoire de Rhythm’n Blues Jazzy avec beaucoup de classe!

A la fin du concert, le public ne s’y est pas trompé et même ceux qui arboraient des tee-shirts « Prodigy » ou « Rammstein » l’ont ovationné !

Le fait d’avoir assisté, d’emblée, à un excellent concert m’a mis dans de bonnes dispositions pour enchainer, sur la « Grande Scène » avec Macy Gray.

La dame nous a concocté une Soul Music puissante et énergique, mâtinée de Hip-Hop.

De retour à la « Scène de la Cascade », j’ai supporté deux-trois chansons de Slimmy…

Puis, direction la Grande Scène…

Alors que les roadies s’affairaient à préparer le matos des Eagles of DeathMetal, sur les écrans géants, on pouvait apercevoir Josh Homme backstage.

Curieusement, il n’a joué qu’un seul morceau avec les Eagles of DeathMetal. Bizarre…

Malgré leur nom, la musique des Eagles of DeathMetal n’a rien à voir avec du Death Metal (ni avec les Eagles, d’ailleurs…). Il s’agit en fait de Rock brut de décoffrage avec les amplis à 11 mais non dénué d’humour. Le moins qu’on puisse dire c’est que çà déménageait !

Bon, il était temps d’aller découvrir ce groupe mystérieux, les fameux « Petits Pois », comme annoncés sur le programme…

Bizarre, tout de même…Où était donc passé Josh Homme ?

En fait, nous l’avons retrouvé sur la « Scène de la Cascade », notre « Homme » !

Les Petits Pois étaient en fait Them Crooked Vultures, super groupe formé autour de John Paul Jones, bassiste mythique de Led Zeppelin, Dave Grohl, batteur de Nirvana et donc Josh Homme guitariste des Queens of the Stone Age et des Eagles of DeathMetal !

Ils ont délivré un Hard Rock très original, à la fois psychédélique, explosif et très inventif!

Dave Grohl, aux baguettes, était particulièrement impressionnant !

J’en suis ressorti groggy !

J’avais besoin d’une bière !

Puis je suis allé voir MGMT.

Je ne connaissais que leur tube mais leur show psychédélique m’a convaincu.

Très bon concert !

Après cela, j’ai repiqué vers la « Scène de la cascade » pour voir le groupe anglais Klaxon.

Mais tout d’un coup, j’ai été pris d’un méchant coup de barre. J’ai tenu bon pendant leur concert, pourtant excellent.

Mais, après 3 jours de festival, j’étais claqué et j’ai fait l’impasse sur The Prodigy.

Je suis sagement rentré chez moi…

Repost 0
Published by JiCé - dans Live
commenter cet article
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 11:47


J'ai ravalé ma déception:
Vendredi soir, Oasis n'était, finalement, qu'un mirage!

Je suis arrivé sur le site, samedi après-midi, juste au moment où, sur la "scène de la Cascade", Kitty, Daisy and Lewis terminait leur prestation. Le peu que j'en ai entendu avait l'air pas mal (guitare et harmonica très Bluesy).
Je me suis rabattu vers la "Scène de l'Industrie" où un groupe français, Cheveu, proposait un mélange de guitare et de bidouillages électro.
Puis je me suis dirigé vers la "Grande Scène" pour voir Noisettes...terminer son concert juste au moment où j'arrivais! (c'est moi qui les fait fuir, ou quoi?)
Du coup, je suis revenu à la "Scène de la Cascade", pour tomber sous le charme de la très jolie chanteuse du groupe danois The Asteroids Galaxy Tour (le nom du groupe, par contre...)
dont le mélange de Pop et de Funk est assez agréable à écouter.
Un peu plus tard, sur la "Grande Scène", l'extravagante Ebony Bones délivrait  un mélange d'Afro-Beat, de Punk et de Funk très spectaculaire!
Elle a mis le public dans sa poche en reprenant, dans une version speedée, "Another Brick in the Wall" de Pink Floyd!
Puis retour à la "Scène de le Cascade", pour voir Dananananaykroyd (ce nom!). Bof...
Puis retour à la "Grande Scène", (une petite bière au passage), pour découvrir le groupe canadien Billy Talent délivrer un Punk-Rock plutôt efficace (mélodies + énergie). Pas mal!
Sur la "Scène de la Cascade", je voulais voir à quoi ressemblait la grande sensation du moment, en Angleterre, The Horrors.
Cinq jeunes types habillés en noir et maigres comme des estocafitches (mais qu'est-ce qu'ils mangent ces gens-là?)
et dont la musique ne m'a pas emballé...
J'ai fait comme pas mal de gens: j'ai zappé...
De toute façon, j'avais la dalle et c'était le moment de m'acheter un sandwich.
Un Croq'baquette reblochon-jambon a fait l'affaire.
Puis j'ai patienté à la "Grande Scène" en regardant, sur les écrans géants les jolies filles du public, jusqu'à ce que The Offspring déboule.
Tous leurs tubes ont défilé, devant un public conquis: "Come out and play", "Self  Esteem", "Pretty fly for a white guy" ou encore "Why don't you get a job"...
The Offspring a mis le feu et Faith no More a calciné ce qui restait avec leur mélange de Heavy Metal, de Punk et de Hip-hop.
Les performances vocales de Mike Patton étaient particulièrement ébouriffantes! Démarrant leur concert par la reprise incongrue de la scie "Reunited" de Peaches & Herb, ils ont alterné morceaux "Speed" et reprises au second degré de "I started a Joke" des Bee Gees ou encore "Easy" des Commodores.

Au programme, aujourd'hui: Eagles of DeathMetal, MGMT, Slimmy (?), The Prodigy...
En outre, sur le programme du festival, il est question d'une réunion de musiciens de renommée internationale dont l'identité est secrète, et qui "devrait s'inscrire dans l'histoire du festival comme une énorme déflagration" (sic)! Je suis intrigué...
Bon, j'y retourne!

Repost 0
Published by JiCé - dans Live
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 10:31



Hier, je suis parti directement du boulot, direction "Rock en Seine".
Lorsque je suis arrivé sur le site, j'avais beau entendre d'un côté les Yeah Yeah Yeahs et de l'autre Amy MacDonald, j'avais un impératif: trouver les toilettes...et patienter dans la file d'attente!
Puis, je me suis dirigé vers la "Scène de la Cascade" où j'ai assisté au concert de Madness. La comédienne Lou Doillon, qui était non loin de moi, semblait s'éclater sur la musique de ces légendes du Ska! Elle n'était pas la seule: le public reprenait en choeur "One step beyond", "Night boat to Cairo" ou encore "Our house". Leur "set" était très sympathique.
Puis, je me suis dirigé vers la "Grande Scène" pour voir ce que valait le groupe Vampire Weekend. Mouais, bof...
Pas convaicu, je suis retourné vers la "Scène de la Cascade", m'arrêtant en chemin pour prendre une bière; bières qui sont servies dans des gobelets en plastique dur, à l'effigie du festival, et consignés 1 euro. Je vais conserver le mien en souvenir! 
Puis j'ai assisté au meilleur concert de la soirée: Bloc Party.
Très influencé par la "New-Wave", ce groupe est mené par Kele Okereke, chanteur d'origine nigériane, dont le timbre de voix n'est pas sans évoquer celui de Robert Smith de Cure!
L'excellent guitariste Russell Lissack a arboré de magnifiques Telecasters, dont une bleue de toute beauté...
A un moment donné, un gars est monté sur scène et a annoncé avec un gros accent anglais: "Oasis, çà marche pas..."
J'ai crû à une plaisanterie car Bloc Party a alors joué humoristiquement quelques accords d'une des chansons d'Oasis.
Après ce concert, je suis retourné vers la "Grande Scène".
J'étais intrigué de croiser beaucoup de monde revenant de l'endroit où devaient se produire les frères Gallagher, mais bon...
J'ai patienté, puis tout-à-coup, c'est...Madness qui s'est pointé!
Ils ont enflammé le public avec leur bonhomie et leurs chansons irrésistibles.
Accompagné par la foule, Suggs, le chanteur, a, au cours de leur prestation, entonné a cappella "Help" des Beatles,  avant d'annoncer avec humour: "We are Oasis!"
Terminant leur concert par "Night Boat to Cairo", ils ont alors invité une vingtaine de jeunes festivaliers à venir danser, avec eux, sur scène. Très sympa!
Aujourd'hui, il y a The Offspring, The Horrors, Yann Tiersen, Faith no More et bien d'autres.
Espérons qu'il n'y aura pas d'autres défections parce que, franchement, les stars capricieuses, çà commence à me gonfler!
Bon, j'y retourne!

Repost 0
Published by JiCé - dans Live
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 17:00

Dans un Stade de France plein à craquer, AC/DC nous a sorti le grand jeu! Ils ont déboulé avec, après une petite animation, "Rock'n Roll Train". Ils ont joué pas mal de morceaux anciens: "T.N.T.", "The Jack" pendant lequel Angus s'est fendu de son rituel strip-tease, l'explosif "Whole Lotta Rosie", "Let there be Rock" pendant lequel Angus (encore lui!) s'est retrouvé sur un plateau qui s'est surélevé, au beau milieu de la foule. Ils ont fini avec un apocalyptique "Highway to Hell" et "For those about to Rock"! Bref, ils nous en ont mis plein les mirettes!

Repost 0
Published by JiCé - dans Live
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de JiCé
  • Le blog de JiCé
  • : Le blog d'un fan de Rock, de Blues, de Soul, de Reggae...enfin bref, de bonne musique, mais aussi de cinéma, de naturisme et de petits jeux! Très sympa!
  • Contact

Profil

  • JiCé
  • Bien que ultra-timide, je suis le mec le plus cool de la planète! Fan des Stones,j'adore le Rock et le Blues, mais aussi le Hard-Rock, le Reggae, la Soul...Mon péché mignon? Le naturisme!
  • Bien que ultra-timide, je suis le mec le plus cool de la planète! Fan des Stones,j'adore le Rock et le Blues, mais aussi le Hard-Rock, le Reggae, la Soul...Mon péché mignon? Le naturisme!

Riff'n Kiff

Recherche

Le monde est Stones

Breizh Atao

Peace and Love

Texte Libre